Ratio cas-mortalité et efficacité de la ribavirine chez les patients hospitalisés en Chine qui souffraient d’une grave fièvre avec syndromes de thrombocytopénie

Ratio cas-mortalité et efficacité de la ribavirine chez les patients hospitalisés en Chine qui souffraient d’une grave fièvre avec syndromes de thrombocytopénie

Contexte La large distribution et le taux élevé de cas de fièvre sévère avec syndrome de thrombocytopénie SFTS en ont fait un problème de santé publique significatif Cette étude a été conçue pour identifier les prédicteurs de décès et évaluer l’efficacité de la thérapie antivirale dans le traitement du SFTSV- SFTSV- patients infectés Méthodes Une étude transversale a été réalisée dans un hôpital général situé dans la ville de Xinyang, alors que le plus grand nombre de patients atteints de SFTS en Chine ont été traités pendant – Le principal résultat de l’analyse des effets du traitement était la mort. les charges observées tout au long de l’hospitalisation et l’intervalle entre le début du traitement par ribavirine et le retour du taux de plaquettes à un niveau normal. Résultats Un total de patients infectés par SFTSV ont été inclus dans l’étude. Les présentations cliniques les plus fréquentes étaient: fièvre, faiblesse, myalgie et symptômes gastro-intestinaux Chaque patient avait un thromboc ytopénie, leucopénie, ou les deux Le taux de létalité CFR était%% intervalle de confiance [IC],% -% Odds ratio des personnes âgées [OR],; % CI, -; P =, diminution du niveau de conscience OU,; % CI, -; P & lt; , et des niveaux élevés de lactate déshydrogénase & gt; U / L; OU, ; % CI, -; P = et la créatine kinase & gt; U / L; OU, ; % CI, -; Les CFR étaient similaires chez les patients ayant reçu la ribavirine et ceux n’ayant pas reçu de ribavirine. Ils n’ont montré aucun effet significatif sur les numérations plaquettaires ni sur les charges virales pendant l’hospitalisation des patients présentant des cas mortels ou non mortels. Ces conclusions peuvent améliorer les connaissances sur les caractéristiques des patients ayant des issues fatales et l’utilisation d’un médicament antiviral pour SFTS

cas de létalité, traitement par la ribavirine, fièvre sévère avec syndrome de thrombocytopénieFièvre fébrile avec syndrome de thrombocytopénie SFTS est une fièvre hémorragique émergente qui a été récemment rapportée dans les zones rurales de Chine. L’agent causal de SFTS est un nouveau virus de SFTS, un nouveau phlébovirus dans la région. Famille des Bunyaviridae La maladie se caractérise par de la fièvre, une thrombocytopénie et une leucopénie, avec un taux de létalité rapporté de% à% dans différentes zones d’endémicité Depuis le début de la surveillance nationale en octobre, une large a été rapporté dans des provinces / municipalités de Chine continentale Il est également remarquable que des patients présentant des caractéristiques cliniques et de laboratoire similaires ont été récemment décrits dans le Missouri. Le pathogène causal a été démontré comme étant un nouveau phlébovirus étroitement lié au SFTSV. ,] et le taux élevé de mortalité ont fait de cette maladie infectieuse émergente un important problème de santé publique En ce qui concerne les maladies infectieuses émergentes, la compréhension des caractéristiques cliniques, les facteurs de risque contribuant à la sévérité et au pronostic de la maladie et l’évaluation de l’efficacité de la thérapie sont essentiels pour promouvoir le diagnostic et le diagnostic. traitement des patients dans la pratique clinique Jusqu’à récemment, les indicateurs de l’issue fatale sont restés peu étudiés, avec seulement des cas limités analysés et malheureusement aucune conclusion cohérente dérivée [, -] Rapports sur les observations cliniques impliquaient que les antibiotiques pourraient être efficaces dans le traitement SFTS , qui a conduit à des litiges concernant la pharmacothérapie pour une maladie virale Selon la directive publiée par le ministère chinois de la Santé, la ribavirine a été largement administré dans le traitement de SFTS, sur la base de son effet actif in vitro contre SFTSV la thérapie n’a pas été établie L’absence de cette connaissance nous interdit de mettre en œuvre pro Dans cette étude rétrospective, les données ont été analysées afin de déterminer les ratios de létalité et les facteurs pouvant influencer l’issue fatale dans une cohorte de patients hospitalisés avec SFTSV en Chine. l’ajout de ribavirine au traitement a également été évalué chez ces patients

Méthodes

Cadre d’étude

L’étude a été réalisée dans un hôpital de l’hôpital militaire dans le district administratif de Xinyang dans la province du Henan et Xinyang est la zone de plus grande endémicité de SFTS en Chine, où l’hôpital est l’un des plus grands hôpitaux L’hôpital militaire a reçu% du total des patients confirmés avec SFTS signalés à Xinyang depuis que la surveillance nationale chinoise de la SFTS a été lancée en octobre Figure supplémentaire

Participants

Nous avons recruté tous les patients avec un diagnostic clinique de SFTS, défini comme une fièvre aiguë, de ≥ ° C avec thrombocytopénie plaquettaire, & lt; × nombre de plaquettes / L et / ou leucopénie leucocytaire, & lt; × leucocytes / L Des échantillons sériques séquentiels ont été prélevés chez tous les patients suspectés d’être cliniquement suspectés à l’admission et pendant l’hospitalisation pour diagnostic en laboratoire. Mesures en laboratoire de l’ARN SFTSV par RT-PCR en temps réel par transcription inverse et par immunoglobulines spécifiques du SFTSV Les IgM M et les immunoglobulines G IgG, par ELISA enzymatique, ont été réalisées comme décrit ci-dessous. Le SFTS confirmé en laboratoire répondait à plusieurs des critères suivants: isolement du SFTSV en culture cellulaire, détection de l’ARN SFTSV par un système moléculaire. méthode, et séroconversion ou ≥ augmentation des titres d’anticorps entre les échantillons de sérum prélevés au moins à des semaines d’intervalle Les patients confirmés en laboratoire sont inclus dans cette étude Neuf patients ont été exclus en raison de comorbidités associées au cancer ou au diabète

Collecte de données

Un examen des dossiers médicaux a été effectué pour recueillir des données sur les caractéristiques démographiques, les symptômes et les signes, les résultats des tests de laboratoire et les schémas thérapeutiques pendant l’hospitalisation. résultat final Le protocole de recherche a été approuvé par le comité d’éthique humaine de l’hôpital, et tous les participants ont fourni un consentement éclairé écrit

Tests de laboratoire

Les échantillons de sérum de tous les patients ont été analysés par RT-PCR en temps réel avec des amorces et des sondes spécifiques. Les charges virales des échantillons de sérum acquis séquentiellement chez des patients avec SFTS confirmé ont été déterminées par RT-PCR quantitative ciblant les mêmes segments géniques. Des analyses phylogénétiques ont été réalisées en utilisant les séquences nucléotidiques codant pour l’ARN polymérase ARN RdP dépendante, les glycoprotéines d’enveloppe Gn-Gc GP, la nucléocapside NP et les protéines NS non structurales. Les arbres phylogénétiques voisins reconstruit avec la méthode du maximum de vraisemblance composite et délétion complète des lacunes en utilisant MEGA Pour les tests sérologiques, les anticorps IgM et IgG ont été détectés par ELISA, en utilisant la nucléoprotéine recombinante de SFTSV comme décrit précédemment Les taux de cytokines et de chimiokines dans les échantillons sériques mesuré par les tests Human BioPlex ProTM -Plex Panel Bi oRad, États-Unis; Matériaux supplémentaires

Mesures de résultats

Le résultat principal de l’analyse de l’effet du traitement a été défini comme le décès. Les autres résultats comprenaient les taux séquentiels de plaquettes et les charges virales observées tout au long de l’hospitalisation et l’intervalle entre l’instauration du traitement par ribavirine et le retour du nombre de plaquettes à un niveau normal.

Analyses statistiques

Des statistiques descriptives ont été calculées pour toutes les variables; les variables continues ont été résumées en moyennes et écart-types SD ou en médianes et gammes, et les variables catégoriques ont été résumées en fréquences et proportions Pour déterminer la différence entre groupes, un test t indépendant, un test χ, un test exact de Fisher ou un test non paramétrique Les données sur les caractéristiques démographiques, sur les manifestations cliniques et sur les tests de laboratoire ont été incluses dans l’analyse univariée. Variables biologiquement plausibles avec une valeur P de & lt; Dans les analyses de régression logistique sur le décès chez les patients infectés par SFTSV, nous avons préspécifié l’âge, le sexe, le délai entre le début de l’admission et l’infection des voies respiratoires inférieures comme facteurs de confusion. leurs effets confondants, nous avons inclus les variables ci-dessus qui étaient significatives à une valeur P de & lt; Dans les analyses univariées des modèles multivariés, l’adéquation des modèles a été déterminée avec le test de Hosmer-Lemeshow et en examinant les erreurs-types estimées des paramètres et des coefficients estimés. Nous avons vérifié la multicolinéarité parmi les variables indépendantes lors de l’exécution du test. analyse de régression multivariée de la mort chez les patients Les analyses ont révélé que les tolérances de toutes les variables indépendantes étaient & gt; & gt ;, et les facteurs d’inflation de la variance étaient & lt; & lt ;, n’indiquant aucune multicolinéarité Pour l’analyse de l’effet du traitement, la méthode de Kaplan-Meier a été utilisée pour analyser les données de temps à événement en utilisant le test du log-rank; Les IC ont été calculés sur la base d’un modèle de régression de Cox. Les données log-transformées sur les numérations plaquettaires et les charges virales après traitement ont été analysées dans le temps avec les modèles d’équation d’estimation généralisés GEE , qui ont pris en compte Étant donné que les variables de l’âge, du sexe et de l’intervalle entre l’apparition de la maladie et l’admission étaient liées au résultat du SFTS, ces variables ont été ajustées dans tous les cas. Les concentrations de cytokine / chimiokine ont été log transformées, classées et testées pour les différences entre les différents groupes par des modèles linéaires généralisés ajustés en fonction de l’âge, du sexe et de l’intervalle entre la date de début et la date de collecte. date Les niveaux de cytokine en dessous de la limite de détection LOD ont été imputés en utilisant la formule L-L & lt; a été considéré comme statistiquement significatif Toutes les analyses ont été effectuées en utilisant le logiciel SAS, la version et le logiciel SPSS, la version

RÉSULTATS

Patients avec SFTS

En avril-novembre et mai-septembre, les patients atteints de SFTS confirmés en laboratoire ont été inclus. L’âge médian était de plusieurs années, et les hommes étaient des hommes. La plupart des patients étaient des travailleurs agricoles. myalgies et syndromes gastro-intestinaux diarrhée, vomissements, nausées et anorexie Les anomalies de laboratoire fréquemment observées comprenaient une thrombocytopénie, une leucopénie et des taux élevés d’aspartate aminotransférase sérique AST, d’alanine transaminase ALT, de lactate déshydrogénase LDH et de créatine kinase CK; Tableau Chaque patient avait une thrombocytopénie, une leucopénie ou les deux

Tableau Caractéristiques sélectionnées des patients hospitalisés pour une fièvre sévère avec syndrome de thrombocytopénie à l’admission Caractéristique Tous les cas n = cas non fatals n = cas mortels n = P Caractéristique démographique Sexe féminin a Âge, y – – – & lt; b Travailleur agricole Durée du début à l’admission, d – – – b Manifestation clinique à l’admission Température a) Myalgies a Maux de tête a Toux a Expectoration & a; Vertiges a Lymphadénopathie a Diminution du niveau de conscience & gt; a Syndromes gastro-intestinaux a Diarrhée a Vomissement d’une nausée a Anorexie a Coagulopathie ovulaire et subclinique a Caractéristique de laboratoire à l’admission numération leucocytaire, × cellules / L ± ± ± b numération plaquettaire, × plaquettes / L ± ± ± & lt; b Neutrophiles,% ± ± ± b Lymphocytes,% ± ± ± b Taux d’Hb, g / L ± ± ± b Taux d’AST, U / L – – – & lt; c Taux d’ALT, U / L – – – & lt; c niveau ALB, g / L – – – c niveau ALP, U / L – – – & lt; c niveau GGT, U / L – – – & lt; c niveau LDH, U / L – – – c niveau CK , U / L – – – & lt; c Caractéristique Tous les cas n = Cas non fatals n = Cas mortels n = P Caractéristique démographique Sexe féminin a Âge, y – – – Travailleur agricole Durée du début à l’admission, d – – – b Manifestation clinique à l’admission Température a Faiblesse a Myalgie a Maux de tête a Toux a Production d’expectoration a Vertiges a Lymphadénopathie a Diminution du niveau de conscience & lt; a Syndromes gastro-intestinaux a Diarrhée a Vomissement d’une nausée aornexie a Coagulopathie ovulaire et subclinique a Caractéristique de laboratoire à l’admission numération leucocytaire, × cellules / L ± ± ± b numération plaquettaire, × plaquettes / L ± ± ± & lt; b neutrophiles,% ± ± ± b Lymphocytes,% ± ± ± b Taux d’Hb, g / L ± ± ± b Taux d’AST, U / L – – – & lt; c Taux d’ALT, U / L – – – & lt; c Niveau ALB, g / L – – – c Niveau ALP, U / L – – – & gt; c Niveau GGT, U / L – – – & lt; c Niveau LDH, U / L – – – c Niveau CK, U / L – – – & lt; c Les données sont No% de patients, valeur moyenne ± déviation standard, ou gamme médianeAbbreviations: ALB, albumine; ALP, phosphatase alcaline; ALT; l’alanine transaminase; AST, aspartate aminotransférase; CK, créatine kinase; GGT, gamma-glutamyl transpeptidase; Hb, hémoglobine; LDH, lactate déshydrogénase; WBC, globule blanc au moyen du test By Au moyen du test t Au moyen d’un test non paramétrique Comprend la présence d’expressions faciales apathiques, d’un esprit flou ou d’un comaView Large

Prédicteurs du résultat mortel

Cinquante-quatre patients sont décédés, entraînant un taux de létalité CFR de%% IC,% -% L’âge médian des patients décédés était de plusieurs années, – ans, et% étaient des hommes Le taux élevé de létalité parmi les patients avec La SFTS était associée à un âge plus avancé, au sexe masculin et une longue durée entre le début de la maladie et l’admission. Une augmentation du CFR selon l’âge a été observée chez les patients âgés de plus de ans, avec le groupe d’âge de & gt; Tableau complémentaire Les causes immédiates de décès étaient liées à des patients ayant une défaillance multiviscérale, à une insuffisance rénale aiguë et à une bronchopneumopathie chronique obstructive avec tumeur maligne de l’endomètre. Dans les analyses de régression univariée, variables âge avancé, sexe masculin, durée de apparition de la maladie à l’admission, toux, production d’expectoration, diminution du niveau de conscience, faible taux de plaquettes et d’hémoglobine, et AST élevé, ALAT, phosphatase alcaline, gamma-glutamyl transpeptidase, LDH et CK étaient significativement associés à des issues fatales Tableau a révélé que plus âgé OU; % CI, -; P =, diminution du niveau de conscience OU,; % CI, -; P & lt; , et des niveaux élevés de LDH & gt; U / L; OU, ; % CI, -; P = et CK & gt; U / L; OU, ; % CI, -; P = étaient des prédicteurs significatifs pour les résultats fatals

Tableau Analyse de régression logistique multivariée des variables associées à un résultat mortel chez les patients présentant une fièvre sévère avec syndrome de thrombocytopénie Variable OU% CI P Age continu – Diminution du niveau de conscience – & lt; Niveau LDH, U / L ≤ Référence – – – – & gt; – Niveau CK, U / L ≤ Référence – – & gt; – Variable OR% CI P Age continu – Diminution du niveau de conscience – & lt; Niveau LDH, U / L ≤ Référence – – – – & gt; – Niveau CK, U / L ≤ Référence – – & gt; – Abréviations: IC, intervalle de confiance; CK, créatine kinase; LDH, lactate déshydrogénase; En comparaison avec les patients ayant survécu, les patients ayant eu une issue fatale ont produit des taux plus élevés d’interféron γ IFN-γ et d’interleukine IL- dans la phase précoce de la maladie. Aucune différence significative dans les taux d’autres cytokines n’a été démontrée.

Analyse génétique

Pour évaluer si l’issue fatale était possiblement liée à la virulence des souches de SFTSV, des séquences du génome entier de SFTSV ont été obtenues chez des patients décédés et qui ont survécu. basé sur les séquences nucléotidiques de RdRP, GP, NP et NS a révélé que les séquences de SFTSV identifiées dans les cas mortels et non fatals étaient réparties uniformément dans les lignées Figure supplémentaire

Tableau Analyses multivariées de la ribavirine sur le nombre de plaquettes et de la fièvre sévère avec les charges virales du syndrome de thrombocytopénie, par modèles d’équation d’estimation généralisée Comptes de plaquettes variables Ribavirine vs nonribavirine Charges virales ribavirine vs nonribavirine, Noa OU% ICP Patients, Noa OU% CI P par résultatb Cas mortels n = / – / – Cas non mortels n = / – / – Modèles pour cas non mortels, par sous-groupe préspécifié = Âge, y ≤ / – / – & gt; / – / – Sexe Homme / – / – Femme / – – – Temps entre le début de la maladie et l’admission, d & lt; / – / – – / – / – ≥ / – / – La numération plaquettaire variable est comparée à la ribavirine et la nonribavirine à la ribavirine par rapport à la nonribavirine, à la NOa ou à la CI% IC%, par type ou par% IC%, par issueb Cas mortels n = / – / – Cas non mortels n = / – / – Modèles pour les cas non mortels, par sous-groupe préspécifié = Âge, y ≤ / – / – & gt; / – / – Sexe Homme / – / – Femme / – – – Temps entre le début de la maladie et l’admission, d & lt; / – / – – / – / – ≥ / – / – Les données log-transformées sur les numérations plaquettaires et les charges virales après traitement ont été analysées dans le temps, en utilisant l’analyse des mesures répétées avec une équation d’estimation généralisée. Modèle GEE Abréviations: CI, intervalle de confiance ; Le modèle GEE a été construit pour estimer la différence moyenne de la numération plaquettaire et des variations de la charge virale par rapport à la ligne de base entre les groupes ribavirine et nonribavirine. Les variables explicatives incluses dans les modèles étaient l’âge continu. variable, sexe, retard continu de la thérapie, et ribavirine usec Dans le sous-groupe d’âge, les RUP ont été évalués en tenant compte du sexe et du temps écoulé entre le début de la maladie et l’admission; Dans le sous-groupe sur le sexe, les RUP ont été évaluées en tenant compte de l’âge et de l’heure de l’apparition de la maladie à l’admission. au moment de l’apparition de la maladie au sous-groupe d’admission, les RUP ont été évaluées en fonction de l’âge et du sexe.

Évaluation de l’effet de la thérapie

Un total de patients ont été inclus dans l’analyse de l’effet du traitement Neuf patients avec immunocompromis en raison des conditions sous-jacentes ont été exclus Figure supplémentaire Tous les patients ont été traités par voie intraveineuse avec doxycycline mg toutes les heures, parmi lesquels recrutaient en outre une thérapie intraveineuse avec ribavirine mg tous les jours après la libération Les caractéristiques démographiques, les caractéristiques cliniques de base et les tests de laboratoire ainsi que l’administration d’autres médicaments étaient similaires chez les patients ayant reçu le groupe ribavirine ribavirine et chez ceux n’ayant reçu aucun groupe ribavirine nonribavirine; Tableau supplémentaire Les CFR étaient similaires entre les groupes ribavirine et nonribavirine après ajustement pour l’âge, le sexe et la durée de l’apparition de la maladie à l’admission / [%] et / [%], respectivement; P =, ne montrant aucun effet de la ribavirine sur la mortalité L’analyse de Kaplan-Meier a montré que les courbes de survie pour les groupes étaient approximativement rapport de hasard superposable; % CI, -; P =; Figure supplémentaire Pour les cas mortels, le modèle GEE utilisant les données log-transformées quotidiennes a révélé que la ribavirine n’avait pas d’effet significatif sur la récupération du nombre de plaquettes P =; Figure A et Tableau ou réduction de la charge virale P =; Figure B et tableau

L’effet de la ribavirine sur les numérations plaquettaires au cours du temps a été montré avec des données log-transformées pour les patients atteints d’une maladie mortelle A et d’une maladie non mortelle. L’effet de la ribavirine sur les charges virales au fil du temps a été démontré avec logarithme. – Données transformées pour les patients avec une maladie mortelle B et avec une maladie non mortelle D Pour l’analyse des numérations plaquettaires, des points de données du groupe ribavirine et des points de données du groupe nonribavirine ont été inclus pour les patients décédés A; Pour l’analyse des charges virales, des points de données provenant du groupe ribavirine et des points de données du groupe nonribavirine ont été inclus pour les patients mortels B; Effets de la ribavirine sur les numérations plaquettaires et les charges virales au fil du temps L’effet de la ribavirine sur les numérations plaquettaires au cours du temps a été montré avec des données log-transformées pour les patients avec L’effet de la ribavirine sur les charges virales au cours du temps a été montré avec les données log-transformées pour les patients avec une maladie mortelle B et avec une maladie non mortelle D Pour l’analyse des numérations plaquettaires, les points de données du groupe ribavirine et les points de données groupe nonribavirine ont été inclus pour les patients qui sont morts A; Pour l’analyse des charges virales, des points de données provenant du groupe ribavirine et des points de données du groupe nonribavirine ont été inclus pour les patients mortels B; Les points de données du groupe ribavirine et les données du groupe nonribavirine ont été inclus pour les cas non mortels de DAmong, le temps médian pour que les numérations plaquettaires reviennent à des niveaux normaux après le traitement était de plusieurs jours, – jours et jours, – jours pour la patients ayant reçu ribavirine n = ou pas de ribavirine n =, respectivement Le nombre moyen de plaquettes ± écart type à l’admission était similaire entre les cas avec et ceux sans traitement par ribavirine ± vs ± × plaquettes / L; P = Le modèle GEE a démontré que le groupe ribavirine n’a pas connu une augmentation plus rapide du nombre de plaquettes, comparé au groupe nonribavirine P =; Figure C et tableau, après ajustement pour l’âge, le sexe et le temps entre l’apparition de la maladie et l’admission. L’analyse sous-groupe préspécifiée n’a montré aucun effet bénéfique de la ribavirine sur la récupération plaquettaire dans les différents sous-groupes. ans, le sexe et le temps entre le début de la maladie et l’admission. jours, – jours et ≥ jours; Figures supplémentaires – À l’admission à l’hôpital, la charge virale moyenne était de × copies / mL, × à × copies / mL parmi les receveurs de ribavirine qui ont survécu et × copies / mL, × à × copies / mL; P = parmi les non-receveurs qui ont survécu Au suivi, il n’y avait pas de différence statistiquement significative dans la diminution des charges virales entre les groupes ribavirine et nonribavirine P =; Figure D et Tableau Aucun effet bénéfique de la ribavirine sur la réduction de la charge virale n’a été observé dans les sous-groupes de stratification.

DISCUSSION

l’étude actuelle, un CFR vérifié chez les patients hospitalisés avec SFTS a été obtenue Les indicateurs cliniques ont été identifiés comme indépendamment liés à la létalité et peuvent être indicatifs de la sévérité de la maladie L’adjonction de ribavirine à la doxycycline n’a pas d’impact sur le CFR ou les charges virales Jusqu’à présent, les études précédentes décrivaient les indicateurs d’une issue fatale, mais elles présentaient des résultats contradictoires en raison de leurs limites, notamment des échantillons de petite taille – cas mortels et non mortels, données limitées de divers établissements médicaux. Dans la présente étude, nous avons recruté des patients décédés et qui ont survécu à partir d’un seul hôpital et effectué une observation de suivi prospective, révélant un taux de létalité plus élevé que précédemment. analyse des variables identifiées âge plus avancé, diminution du niveau de consciou Ces paramètres ont été régulièrement évalués dans la pratique clinique, fournissant ainsi une valeur hautement prédictive pour discriminer les patients à plus haut risque de décès, qui devraient obtenir plus d’attention dans le traitement En outre, des taux plus élevés d’IFN-γ et d’IL- sériques ont été observés dans des cas mortels, ce qui était cohérent avec des études précédentes rapportant des taux élevés d’interleukine, IL- et IFN-γ dans les cas mortels de SFTS , De plus, des séquences génomiques entières de souches SFTSV ont été analysées dans l’étude, et le rôle possible de variation de la virulence SFTSV dans les cas mortels a été exclu. La ribavirine est un agent nucléosidique synthétique inhibiteur de l’activité inhibitrice virus à la fois de l’ADN et de l’ARN Il a une activité antivirale à large spectre et a été utilisé pour traiter diverses infections virales La ribavirine intraveineuse à haute dose a été administrée dans le traitement de la fièvre de Lassa et de la fièvre hémorragique avec syndrome rénal, alors que des résultats contradictoires ont été démontrés quant à l’efficacité de la ribavirine dans le traitement de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo. SFTS n’a pas été rapporté, malgré son utilisation clinique intensive en Chine. Notre étude d’observation n’a trouvé aucun effet bénéfique de la ribavirine sur la réduction du taux de létalité. La récep- tion du traitement par ribavirine n’a pas pu augmenter le nombre de plaquettes ni réduire les charges virales. Ces résultats suggèrent que la ribavirine pourrait ne pas avoir d’efficacité clinique dans le traitement de l’infection SFTSV Comme indiqué précédemment, SFTSV pourrait se lier aux plaquettes et ensuite améliorer la phagocytose des plaquettes par les macrophages L’effet actif de la ribavirine in vitro contre SFTSV a été prouvé. est supposé réduire la charge virale, ce qui se traduit par augmentation du nombre de plaquettes Il était inattendu que le groupe ribavirine ait des taux de plaquettes inférieurs au groupe nonribavirine pendant toute la période d’observation, bien que les différences ne soient statistiquement significatives à aucun moment. Notre étude présentait plusieurs limites importantes. était basée sur un plan d’observation plutôt que sur un modèle aléatoire et contrôlé, de sorte que les décisions des médecins concernant le choix du traitement aient pu être influencées par la sévérité initiale de la maladie. Une étude prospective bien conçue est nécessaire pour évaluer les valeurs prédictives facteurs et efficacité du traitement par la ribavirine En fait, les patients étaient naturellement regroupés en fonction de l’année de leur infection, et les caractéristiques démographiques et cliniques ainsi que les profils d’utilisation des médicaments étaient comparables entre les groupes. à propos de la grande fatalité Une autre limite est que l’effet de la doxycycline n’a pas été évalué, parce que ce médicament est habituellement effectué, ce qui rend moins probable une étude d’évaluation de l’effet étudié. D’autres études contrôlées évaluent l’effet de la ribavirine, de la doxycycline et d’autres Nous savons également que, bien que nous ayons décrit la plus grande série de cas de SFTS à ce jour, plus de cas doivent être évalués pour atteindre une puissance statistique suffisante pour une analyse multivariée des issues fatales, en particulier après En conclusion, notre étude a identifié des indicateurs cliniques associés à des issues mortelles. Cependant, notre étude n’a trouvé aucune preuve pour soutenir l’utilisation de la ribavirine dans le traitement des personnes atteintes de SFTS. Ces découvertes ont un potentiel significatif de modifier la pratique clinique, réduisant potentiellement coûts et abaissant les risques de la publicité associée à la ribavirine événements

Remarques

Remerciements Tous les auteurs ont contribué à l’examen critique et la révision du manuscrit et ont vu et approuvé la version finale du document WC C et WL ont un accès complet à toutes les données de l’étude et prennent la responsabilité de l’intégrité des données et de l’exactitude de l’analyse des donnéesDisclaimer Les agences de financement n’ont joué aucun rôle dans la conception et la conduite de l’étude; la collecte, la gestion, l’analyse ou l’interprétation des données; ou la préparation, l’examen, ou l’approbation du manuscrit Soutien financier Cette étude a été soutenue par les subventions de la Fondation de Science Naturelle de la Chine,, la méga-projet de la Chine pour les maladies infectieuses subvention ZX-, et le BC , les auteurs n’ont aucune association commerciale ou autre qui serait considérée comme un conflit d’intérêts Conflits d’intérêts potentiels Tous les auteurs: Aucun conflit signaléTous les auteurs ont soumis le formulaire ICMJE pour la divulgation des conflits d’intérêts potentiels Conflits que les éditeurs considèrent pertinents pour le contenu du manuscrit ont été divulgués

Contact Us

PEDIASLEEP
125 North Main Street
Suite 500-234
Blacksburg, VA 24060

Toll-Free: 1-800-269-8262