Lésions de myélite courte dans les troubles du spectre de la neuromyélite à l’aquaporine-4-IgG-positive

Lésions de myélite courte dans les troubles du spectre de la neuromyélite à l’aquaporine-4-IgG-positive

La myélite transverse courte (STM; & lt; 3 segments vertébraux) est considérée comme non caractéristique des troubles du spectre de la neuromyélite optique (NMO). La non-appréciation du risque de survenue d’une STM dans les NMOSD peut entraîner une augmentation de l’incapacité due au retard du diagnostic et au traitement approprié.

Des chercheurs de la Mayo Clinic ont publié une étude récemment publiée dans Jama Neurology pour déterminer la fréquence de lésions courtes lors de la manifestation initiale de la myélite par NMOSD et comparer les caractéristiques démographiques, cliniques et radiologiques de la séropositivité pour l’aquaporin-4-IgG (AQP4-IgG). et STM séronégative diverticule.

Selon l’étude, 25 patients qui étaient séropositifs à l’AQP4-IgG avec une STM initiale représentaient 14% des épisodes initiaux de myélite chez les patients atteints de NMOSD. L’épisode STM a été défini comme la première manifestation de NMOSD chez 10 patients (40%) précédée d’une névrite optique chez 13 patients (52%) et précédée d’un épisode de nausée et de vomissements chez deux patients (8%).

Sur la base de ces résultats, une myélite transverse courte n’est pas rare chez les patients atteints de NMOSD et, lorsqu’elle est présente, retarde le diagnostic et le traitement. Les caractéristiques cliniques et radiologiques identifiées dans cette étude peuvent aider à sélectionner les patients présentant une STM présentant le risque le plus élevé de NMOSD. La myélite transverse courte n’exclut pas la prise en compte du test AQP4-IgG ou du diagnostic NMOSD.

Contact Us

PEDIASLEEP
125 North Main Street
Suite 500-234
Blacksburg, VA 24060

Toll-Free: 1-800-269-8262